A la Une
Coeur et sport


DISPOSITIF CŒUR ET SPORT 36

PREVENTION DES ACCIDENTS CARDIAQUES
POUR LES JEUNES SPORTIFS DE L’INDRE
DE 12 à 35 ANS

 
 

La rentrée sportive 2017 s’est faite sous le signe de la prévention avec le dispositif « Cœur et Sport 36 » partenariat innovant suscitant une collaboration étroite entre les médecins généralistes et l’hôpital de CHATEAUROUX - LE BLANC.

Il est proposé au jeune sportif par son médecin généraliste, un électrocardiogramme de dépistage, réalisé au centre de soins de suite et de réadaptation (C.S.S.R.) télétransmis et interprété en temps réel par un centre parisien de cardiologie partenaire.

Prise de rendez-vous en ligne sur le site web www.doctolib.fr

https://www.doctolib.fr/hopital-public/chateauroux/centre-de-soins-de-suite-et-de-readaptation


En cas de tracé anormal, M. le Dr ROY, praticien hospitalier au centre de soins de suite et de réadaptation et M. le Dr POITRINEAU, praticien hospitalier en cardiologie, se consulteront pour informer le jeune le jour même des suites à donner en lien avec le médecin traitant.

Le coût financier pour le jeune est de 20 euros pour l’électrocardiogramme. La consultation de dépistage chez le médecin remplissant le questionnaire est remboursée par la sécurité sociale, conformément à un accord passé avec la C.P.A.M. 36.
 

Lundi 11 septembre au C.S.S.R., lancement officiel avec la presse du dispositif « Cœur et sport 36 », 5 médias ont fait le déplacement et ont relayé ce dispositif.

Bonne lecture.
 

France Bleu : https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/grace-a-un-nouveau-dispositif-les-jeunes-sportifs-peuvent-realiser-un-electrocardiogramme-a-l-hopital-de-chateauroux-1505148352

Bip TV : Reportage diffusé le 14.09.2017 site internet https://www.biptv.tv/categorie.4053.html

France 3 région : Reportage diffusé le 11.09.2017

Nouvelle république : Article du 12.09.2017

L’écho du Berry : Article du 13.09.2017 

  separateur
Balnéothérapie

OUVERTURE DE L’ESPACE DE BALNEOTHERAPIE
DU CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE READAPTATION

 



Le centre hospitalier de CHATEAUROUX-LE BLANC est heureux de vous annoncer l’ouverture de l’espace de balnéothérapie du centre de soins de suite et de réadaptation, situé au 16 rue Claude Nicolas Ledoux, à CHATEAUROUX. Pour le patient de l’Indre, cela signifie une amélioration de son bien-être et un renforcement de la qualité de prise en charge. Un matériel de pointe est désormais à sa disposition.

La balnéothérapie est ouverte sur prescription médicale pour les patients du centre de soins de suite et de réadaptation ayant, par exemple, été opérés de prothèses de hanche, du genou, de l’épaule, ou pour récupérer de la mobilité après un accident vasculaire cérébral (A.V.C.).

La rééducation en balnéothérapie (médecine douce) permet de lever précocement les patients présentant des fractures des membres inférieurs et de soulager les douleurs articulaires et dorsales. Un impact positif existe aussi chez les patients porteurs de sclérose en plaque.

La zone de balnéothérapie est composée d’un bassin d’une dimension 8 m x 4 m avec un espace jacuzzi, des vestiaires hommes, femmes et personnels, des zones de douches hommes et femmes, ainsi qu’un pédiluve.

Pour effectuer les transferts de patients et les accompagner dans cette activité aquatique, les kinésithérapeutes et les éducateurs médico-sportifs ont à leur disposition des lève-malades spécifiques pour personne assise ou allongée. De plus, et afin que l’appui soit le plus précoce possible, il existe également une plate-forme d’immersion.

C’est donc un matériel de pointe, qui est mis au service des patients.
 

 

France Bleu :
https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/ouverture-d-un-centre-de-balneotherapie-a-l-hopital-de-chateauroux-1506703929 

Nouvelle république : Article du 03.10.2017


 

  separateur
Actualité G.H.T. 36


ETE 2016 : CREATION DU GROUPEMENT HOSPITALIER
DE TERRITOIRE DE L’INDRE
 
  
La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 et son décret d’application du 27 avril 2016 prévoient la création de groupements hospitaliers de territoire.
 
Il s’agit d’un nouveau mode de coopération entre les établissements publics de santé, à l’échelle d’un territoire.
  
L’objectif est de garantir à tous les patients un meilleur accès aux soins en renforçant la coopération entre les hôpitaux publics autour d’un projet médical.
 
C’est une véritable opportunité pour renforcer le service public hospitalier.
  
Les établissements ou services médico-sociaux publics peuvent également être partie à un groupement hospitalier de territoire, de manière facultative.
  
Par ailleurs, la loi prévoit les statuts d’établissements associés ou partenaires. Ainsi, chaque groupement hospitalier de territoire s’associe avec un centre hospitalier universitaire. Des partenariats entre groupements hospitaliers de territoire et établissements privés peuvent également être mis en œuvre.
 
Le groupement hospitalier de l’Indre a été créé par arrêté de l’Agence régionale de santé du Centre-Val de Loire en date du 1er juillet 2016 et sa convention constitutive a ensuite été approuvée par arrêté du 30 août 2016. Il est composé des établissements suivants :
  
- le centre hospitalier du Blanc
  
- le centre hospitalier de Buzançais
  
- le centre hospitalier de Châteauroux ==> désigné établissement support
  
- le centre hospitalier de Chatillon-sur-Indre
  
- le centre hospitalier de La Châtre
  
- le centre hospitalier d’Issoudun
  
- le centre hospitalier de Levroux
  
- le centre hospitalier de Valençay
  
- le centre départemental gériatrique de l’Indre
  
- l’E.H.P.A.D. de Vatan
 


 

  separateur

Centre hospitalier - 216 avenue de Verdun - 36 000 CHATEAUROUX - Téléphone : 02.54.29.60.00 - Contact

Mentions légales - Création Altaïsweb - Plan du site